L' Art du clown pour cultiver sa liberté d'être

L'état clown, une présence sensible à l'ici et maintenant.

Clown, cultiver sa liberté d'être.

Cultiver l'état de jeu et le plaisir de jouer

Se "laisser-faire", se "laisser ressentir", être celui ou celle qui ne sait pas, qui laisse advenir, en osant vivre l’instant présent relié à ses émotions, conscient de son corps, en contact avec son environnement.

Accueillir la singularité de chacun-e

Découvrir le clown qui émerge de nous, c'est une façon de mettre en forme et de styliser sa présence au monde et un chemin singulier pour partir à la découverte de sa propre créativité.

Dire "OUI !" au jeu

Entrer dans le grand cercle du jeu en explorant de nouvelles conventions sociales. Accepter le mouvement ludique  et s'ouvrir à de nouvelles expériences corporelles, relationnelles et créatives.

Aller dans l'expression imprévue de soi

Se nourrir de la surprise, rebondir sur l'inattendu, découvrir l'ajustement créatif, et laisser vibrer ce qui me touche.

"Oser" ensemble

Prendre le risque de l'exploration, de l'aventure, dans un espace de confiance, de jeu, de non-jugement et de bienveillance.

Ouvrir un chemin, des perspectives

Vivre l'expérience du pas de côté, improviser au plus proche de soi et sentir une transformation s'opérer en moi, au contact de l'autre.

 

Un reportage sonore qui illustre ce que peut être ce chemin vers l'état clown. Il a été réalisé lors d'un stage clown proposé par Nicolas Cornut, Clown et Gestalt thérapeute à Paris.

" Le travail du clown a cette visée spécifique, celle d’engendrer un état de jeu appelé "Etat de Clown" qui emmène l’acteur du côté de l’enfance, de la naïveté, de la fragilité, d’une certaine folie, mais aussi du côté du lâcher-prise et de l’amplification. "

Extrait de "Voyage sur la diagonale du clown"de Bonange & Sylvander, aux éditions de l'Harmattan.